YouTube : Le président de la République devant les caméras de McFly et Carlito ?

| | ,

Il y a deux jours, les stars de YouTube McFly et Carlito se sont vus défiées par le président Emmanuel Macron… L’objectif ? Faire une vidéo sur les gestes barrières. 

Un défi et le président sur YouTube ?

Le 19 février, nous avons pu voir apparaître sur la chaîne YouTube de Mcfly et Carlito, une nouvelle vidéo contenant une annonce de taille… Alors que depuis ces derniers mois, une caméra suit les moindres mouvements et évènements de la vie des YouTubers dans le but de réaliser un documentaire, ces derniers nous diffusent quelques images.

Un numéro inconnu appelle McFly, il ne répond pas. Ce même numéro tente de joindre Carlito… Au bout du fil, l’homme leur explique qu’il est chargé de la communication de l’Élysée. Il faut un certain moments aux YouTubers et une preuve visio pour comprendre que cela n’est pas un canular.

Leur interlocuteur leur annonce que le président à un message pour eux. On voit alors apparaître le visage d’Emmanuel Macron interpellant directement McFly et Carlito. Il les met au défi de « faire une vidéo pour réexpliquer ces gestes barrières, l’importance de les respecter, etc ». Le président ajoute :

« Si vous avez 10 millions de vues, je prends un engagement, vous venez tourner à l’Élysée »

Des doutes…

Dans leur vidéo, McFly et Carlito sont transparents quant à leurs doutes concernant les conséquences d’accepter le défi. Effectivement, leur chaîne YouTube compte un peu plus de six millions d’abonnés comprenant un public jeune et parfois très jeune.

Personne n’est dupe quant à l’instrumentalisation politique que la communication du président dessine à travers ce défi. Les élections présidentielles se profilent pour 2022, la crise sanitaire est toujours pressante et dangereuse.

Avec cette stratégie de communication, Emmanuel Macron semble plus accessible pour les jeunes, et cela lui permet d’user de l’influence de certains vidéastes prisés par des générations déconnectées de la télévision par exemple. Comme l’ont dit McFly et Carlito, leur chaîne n’a pas eu jusqu’ici autre vocation que le divertissement. À présent, la politique s’en mêle.

Balzac écrivait que :

« la presse est en France un quatrième pouvoir »

Est-ce qu’on peut aujourd’hui considérer les réseaux comme un cinquième pouvoir ?

Acceptation

McFly et Carlito ne sont pas les premiers à être approchés par le gouvernement. Le YouTuber Tibo InShape par exemple assure la communication du Service national universel (SNU) en faisant découvrir différents métiers à ses abonnés. Après l’exposé de leurs doutes et afin de prévenir leurs abonnés, ils acceptent le défi.

Cependant, ils ont demandé un changement quant à celui-ci. En effet, ils souhaitent remplacer le tournage à l’Élysée contre la participation d’E. Macron à un de leur célèbre format vidéo : le concours d’anecdotes. Ce jeu a vu de nombreuses stars s’essayer au concept allant de David Guetta à Guillaume Canet.

Il faut savoir que tout l’argent généré par la vidéo sera reversé à la FAGE une association étudiante afin d’aider tous les étudiants en détresse depuis la crise sanitaire. Instrumentalisation politique ou non, quelques vues peuvent faire la différence pour un étudiant aujourd’hui ! 

The following two tabs change content below.

Maurane Charles

Étudiante chercheuse en Histoire Contemporaine - Passionnée de littérature, de musique, de cinéma.
Précédent

Gustave Courbet, un peintre franc-comtois à Paris

« Biomutant » : quelques informations sur le jeu attendu pour mai 2021

Suivant

Laisser un commentaire