« Une farouche Liberté » : portrait de Gisèle Halimi ! [Festival d’Avignon 2022]

"Une farouche Liberté" : portrait de Gisèle Halimi ! [Festival d'Avignon 2022] - Cultea

Soixante-dix ans de combats ! C’est sur cela que revient Une farouche Liberté, seul en scène dévoilant un portrait de Gisèle Halimi. Cet éloquent spectacle sur la grande héroïne féministe est à découvrir au Festival d’Avignon. 

"Une farouche Liberté" : portrait de Gisèle Halimi ! [Festival d'Avignon 2022] - Cultea

Le spectacle est joué au Théâtre de la Luna (Pierre de Lune) jusqu’au 30 juillet 2022 à 14h45.

Portrait d’une héroïne

« Se battre est un devoir, tendre les mains aux autres femmes, une responsabilité, convaincre les hommes de la justesse de la cause, une nécessité. »

Spectacle soutenu par la Licra (Ligue Internationale contre le Racisme et l’Antisémitisme), le seul en scène adapté de l’ouvrage Une farouche Liberté, co-écrit avec Annick Cojean, permet de mettre en lumière cette figure importante du féminisme en France. Entièrement porté par Sylvie Boivin qui interprète l’avocate avec rage, audace et talent, le spectacle montre sa volonté de changer le monde en plaidant. Il lui rend aussi honneur en mentionnant ses plus grandes luttes. 

Véritable biographie, les épisodes les plus marquants de la vie de Gisèle Halimi sont rappelés aux spectateurs. Tout d’abord, son enfance en Tunisie. Egalement la grève de la faim de ses dix ans, pour s’indigner des inégalités entre les hommes et les femmes. Puis, la pièce revient sur sa défense de Djamila Boupacha, membre du Front de Libération Nationale. Enfin, mentionnons la criminalisation du viol, le Manifeste des 343 et le procès de Marie-Claire Chevalier, qui risquait la prison pour avoir avorté suite à viol. Ses trois plus grandes luttes, pour ne citer qu’elles, sont parfaitement retranscrites à travers le seul en scène.

"Une farouche Liberté" : portrait de Gisèle Halimi ! [Festival d'Avignon 2022] - Cultea
Mettre en lumière Gisèle Halimi et ses luttes. Crédit photo : Emeric Gallego
Construit comme un plaidoyer sur sa propre vie, à travers des moments au tribunal, Une farouche Liberté nous fait découvrir une femme fascinante et éprise de justice. À travers ce seul en scène, on ressent l’impact de ses luttes pour la liberté et l’égalité. Et le spectacle adopte une volonté de les transmettre aux spectateurs. Et comme l’a dit Gisèle Halimi, « Ma liberté n’a de sens que si elle sert à libérer les autres ».

Une farouche Liberté passionne et parvient ainsi à montrer l’importance de Gisèle Halimi dans son combat contre l’injustice. L’interprétation de Sylvie Boivin est grandiose, digne de l’héroïne.   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.