Un incroyable trésor datant du XVIIe siècle retrouvé dans un manoir

Un incroyable trésor datant du XVIIe siècle retrouvé dans un manoir

Alors qu’un couple entreprenait plusieurs travaux dans un manoir du Finistère, quelle ne fut pas leur surprise de découvrir un véritable trésor… Résultats des comptes ? 239 pièces datant du XVIIe siècle. Celles-ci étaient cachées à deux endroits distincts de la propriété (un mur et une poutre) et seront vendues aux enchères à la fin du mois. 

Un trésor hors du commun 

Ces pièces, frappées sous les règnes respectifs de Louis XIII et Louis XIV, sont un trésor comme on en trouve rarement. Florian D’Oysonville, le commissaire-priseur qui fut chargé de l’expertise, n’a d’ailleurs pas caché son enthousiasme face à cette découverte :

« Parmi ces pièces figurent plusieurs monnaies rares : un Louis d’or à la Croix des Templiers (estimation à 7 000-8 000 euros) et un double Louis d’or à la mèche longue, de 1646, par l’Atelier de Dijon (estimation 15 000 euros). Cette dernière est si rare qu’elle n’est répertoriée que dans un seul ouvrage de référence à quelque 120 exemplaires ! »

Selon les estimations, la plus ancienne pièce daterait de 1638 et la plus récente de 1692. Au total, la vente à venir est estimée entre 250 000/300 000 euros. Cette somme sera partagée en deux :

  • Une moitié pour les trois artisans qui travaillaient sur le chantier.
  • L’autre moitié pour les propriétaires.

Si l’on ne sait pas trop ce que ces pièces faisaient cachées là, on peut spéculer sur une épargne de la part des anciens propriétaires, ou alors sur une volonté de cacher cela aux taxes d’état… Il est à noter que si cette découverte est très rare, elle n’est cependant pas unique en son genre. On pense notamment à la découverte par un ingénieur suisse de 5 700 pièces d’or sur un chantier à Saint-Prex. Ce dernier avait été autorisé à en conserver 19 pour son profit personnel.

On peut également se rappeler de la découverte cocasse d’un miroir ayant appartenu à Marie-Antoinette, retrouvé récemment dans… des toilettes. 

 

Sources : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.