« Tampon Run », le jeu vidéo qui s’amuse des menstruations !

"Tampon Run", le jeu vidéo qui s'amuse des menstruations ! - Cultea

Petit jeu indépendant datant de 2014, Tampon Run a été un énorme succès qui semble pourtant méconnu aujourd’hui. Pour lutter contre le tabou des menstruations, deux jeunes femmes ont inventé ce jeu. Il n’est jamais trop tard pour vous en parler. 

Le principe rappelle celui d’un shoot’em up des plus classiques. Vous incarnez un personnage et vous devez vaincre tous les ennemis sur votre chemin avec des armes que vous trouverez sur votre chemin. Vous ne pourrez survivre sans ramasser de munitions. Tampon Run présente le même contexte, avec quelques différences… En effet, vous incarnez une fille qui doit neutraliser des méchants (en casquettes) pour avancer et monter le score au maximum. Les armes que vous devrez ramasser pour gagner ? Des tampons. Si la fille se retrouve sans « munitions », la partie se termine.

"Tampon Run", le jeu vidéo qui s'amuse des menstruations ! - Cultea

Créé par Andrea Gonzales et Sophie Houser, l’objectif de Tampon Run est bien évidemment de normaliser la problématique des règles en société, au même niveau que les armes à feu. Un sujet très délicat même dans l’univers vidéoludique, mais dont le sujet peut se prêter à l’étude. Après tout, la quasi-totalité des jeux vidéo mentionne des armes à feu, en particulier les grosses productions. Tampon Run permet également de jouer sur le tabou des règles et de le dédramatiser à travers un titre rappelant les vieux jeux sur bornes d’arcade. Le jeu finit par être disponible en téléchargement en 2014 et fut un succès immédiat.

« Même si le concept du jeu vidéo peut paraître étrange, il est encore plus étrange de voir que notre société a accepté et normalisé des armes à feu et la violence dans les jeux vidéo, alors qu’on ne peut toujours pas parler des tampons et des règles. » (Andrea Gonzales et Sophie Houser, pour FastCompany)

Avec Tampon Run, le jeu vidéo prouve encore qu’il peut s’emparer de tous les sujets de société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.