« Rubik’s Cube » : pourquoi le casse tête le plus connu au monde a-t-il été inventé ?

| | , ,

En 1974, le Hongrois Ernö Rubik invente le Rubik’s Cube. À partir des années 1980, l’objet s’exporte et devient rapidement un phénomène mondial. Chez Cultea, on vous propose aujourd’hui de revenir sur l’invention de ce casse-tête. 

Un objet destiné aux étudiants d’Ernö Rubik

En 1974, Ernö Rubik enseigne dans une école d’architecture de Budapest. À l’époque, il peine à expliquer à ses étudiants comment visualiser la géométrie dans l’espace. Après réflexion, il met au point un premier prototype : un cube en bois composé de 26 cubes plus petits. Il rajoute également un système d’axes pour déplacer ces petits cubes. Au début, il est quasiment impossible de retrouver l’ordre initial du cube. Alors, un de ses amis lui suggère de donner à chaque face une couleur différente. D’après les rumeurs, Rubik eut besoin d’un mois pour résoudre sa propre invention !

Officiellement, Rubik invente le Rubik’s Cube le 19 mai 1974. Deux ans plus tard, il obtient un brevet Hongrois afin de protéger son invention, alors appelée le « Magic Cube ». Un américain et un japonais avaient également eu  l’idée d’un tel casse-tête,  à peu près au même moment. Pour autant, l’inventeur ne demande pas de brevet international. En 1977, on teste le produit, et les boutiques de jouets de Budapest commencent ensuite à commercialiser les cubes en tant que casse-têtes géométriques et mathématiques.

Différents modèles de Rubik's Cube
Différents modèles de Rubik’s Cube : le Pocket Cube (2×2×2), le Rubik’s Cube (3×3×3), le Rubik’s Revenge (4×4×4) et le Professor’s Cube (5×5×5).

Succès mondial du Rubik’s Cube dans les années 1980

Alors que le jouet est un succès en Hongrie, on ne le connait pas encore en Europe. Dès lors, Ideal Toys, une compagnie américaine, signe un accord afin de vendre le cube dans le monde entier. L’entreprise renomme le casse-tête Rubik’s Cube et on exporte les premiers exemplaires vers Paris, Londres et New York en 1980. Rapidement, l’objet devient un phénomène mondial. En effet, le cube se vend à plus de 100 millions d’exemplaires entre 1980 et 1982 ! Qui plus est, le casse-tête remporte le prix des distributeurs de jouets britanniques en 1980, mais aussi l’année suivante. On forme même des clubs pour discuter des méthodes de résolutions et organiser des compétitions. Le premier championnat du monde de rapidité aura d’ailleurs lieu à Budapest en juin 1982. Un vietnamien de 16 ans, Minh Thai, le remporte en 22.95 secondes.

Méthodes de résolution

Il existe de nombreuses façons de résoudre le casse-tête. Celle de l’inventeur consiste par exemple, à commencer par les coins avant de s’attaquer à la résolution des arêtes. Il y a aussi la méthode sandwich, qui dit de d’abord résoudre une face, puis la face opposée à la première. On trouve aussi la méthode Jessica Fridrich (ou CFOP), qui permet de résoudre le casse-tête en 60 mouvements. D’autres existent encore, telles que la méthode de Lars Petrus, la méthode Roux ou encore la méthode couche par couche, qui est la plus simple et la plus intuitive. 

Le record du monde de rapidité est aujourd’hui détenu par Yusheng Du. Lors de la compétition Wuhu Open 2018 organisée en Chine, il a résolu le casse-tête en 3.47 secondes seulement !

 

Sources :

The following two tabs change content below.

Lauren Puma

Etudiante en Master Culture, patrimoine et médiation, je m'intéresse de très près à l'histoire ainsi qu'à culture pop, particulièrement à Marvel et Star Wars. Passionnée d'anglais depuis toujours, j'ai un goût prononcé pour les contenus dans cette langue ainsi que les pays où elle est parlée.
Précédent

L’histoire de Salt Lake City, la ville fondée par un groupe de mormons

La forteresse Saqsaywaman, vestige de l’Empire inca

Suivant

1 réflexion au sujet de « « Rubik’s Cube » : pourquoi le casse tête le plus connu au monde a-t-il été inventé ? »

Laisser un commentaire