L’énergie libre : la source d’électricité gratuite et infinie ?

| | ,

Energie écologique et inépuisable pour remplacer le charbon et le pétrole, l’énergie libre apparait pour certains comme LA solution à l’évolution de notre mode de vie, si gourmand en ressources.

Ainsi, on voit fleurir sur internet des articles vantant ses vertus et sa simplicité d’accès. Selon eux, le fait qu’elle soit encore inconnue au grand public n’est qu’une question de temps. Pire, elle serait l’objet d’un complot impliquant les industries du pétrole qui ne souhaitent pas sa démocratisation. Qu’en est-il réellement de cette ressource « miracle » ?

L’énergie libre, qu’est-ce que c’est ?

L’énergie libre est une énergie censée être accessible à tous, gratuite et écologique. En fonction des sources, elle se base sur différents principes. Un des plus répandus est un montage, sur un moteur, qui permet de créer l’énergie nécessaire pour l’auto-alimenter.

En d’autres termes, le moteur démarre, créée de l’électricité, ce qui permet de le faire tourner sans intervention extérieure. De surcroit, il produirait plus d’électricité qu’il n’en consomme ! Pas mal non ?

Une majorité d’explications pourrait être résumée ainsi.

Des tutoriels vidéo présentent ainsi ce moteur comme facilement reproductible. Il n’est pas rare qu’il soit également affublé d’adjectifs abscons, afin d’en valider la complexité. Le moteur « quantique », l’énergie « antigravitationnelle », le moteur « Pulsar »… Autant d’exemples existants dans des articles ou vidéos trouvables un peu partout sur le net.

De grands noms associés

Plusieurs noms ont étés associés à cette énergie libre. Stanley Meyer annonçait avoir inventé un moteur capable d’obtenir un rendement de 1000%, à l’aide de la fission de molécule d’eau. En décédant à 57 ans d’une rupture d’anévrisme, il alimentera les rumeurs de complots de l’énergie libre.

Nikola Tesla, grand inventeur et pionnier du courant alternatif, est quant à lui souvent présenté comme le fondateur de l’idée d’une énergie libre, à travers la citation suivante :

Dans quelques générations nos machines seront animées grâce à une énergie disponible en tous points de l’univers. […] Dans l’espace, il existe une forme d’énergie. Est-elle statique ou cinétique ? Si elle est statique, toutes nos recherches auront été vaines. Si elle est cinétique (et nous savons qu’elle l’est), ce n’est qu’une question de temps, et les hommes réussiront à connecter leurs machines aux rouages de la nature.

Détournée, cette citation est utilisée comme preuve d’existence de l’énergie libre.

« Michel Faraday a également démontré qu’il était possible de générer une puissance électrique en faisant tourner un disque de cuivre connecté dans un champ magnétique »

Avant de conclure, sans raccourci aucun :

« Il s’agirait donc d’une énergie libre et gratuite qui gravite autour de nous, entièrement renouvelable et infinie. »

Un auto-sabotage intéressant pour un comparateur de fournisseur d’électricité.

Pourquoi ne l’avons-nous pas observé nous-même?

Prenons l’hypothèse qu’un tel moteur existe réellement.

Il serait bien évidemment sujet de nombreuses convoitises. Une énergie infinie, écologique et à la portée de tous seraient une vraie bénédiction pour la civilisation moderne.

Mais cela mettrait à mal les grands lobbys pétroliers, et autres créateurs d’énergies. Ceux-ci, afin de garder l’hégémonie, seraient donc prêts à cacher la technologie existante. Son contrôle serait effectivement la clé d’une richesse considérable.

Quelques ouvrages disponibles sur amazon, ayant passé les mailles d’une censure mondiale

D’autres articles font état de prototypes avancés dans différentes équipes de scientifiques, qui seraient en passe, depuis quelques années, de passer outre cette « censure » afin de sortir sur le marché. Des prototypes qu’on attend toujours. Alors ? Censure des grands groupes énergétiques ? Ou bien ces moteurs sont tout simplement issus de fadaises ?

Si nous nous penchons sur les vidéos, nous pouvons tout de même admettre l’ironie d’une puissante industrie capable de racheter des brevets et faire taire les scientifiques du monde entier, mais incapable de museler une vidéo disponible sur Youtube… En bref, l’énergie libre, on en attend toujours les preuves !

« Bullshit » nous dit la physique

Baser une vérité scientifique sur le fait que cela mettrait à mal un lobby très puissant, qui fait donc tout pour les faire taire n’est malheureusement pas propice à la recherche d’informations fiables.

Si les principes « scientifiques » de l’énergie libre sont très différents les uns des autres, ils ont toutes un point commun : ils contredisent les lois de la science.

La première loi de la thermodynamique empêche la création d’énergie à partir de rien:

« Au cours d’une transformation quelconque d’un système fermé, la variation de son énergie est égale à la quantité d’énergie échangée avec le milieu extérieur, par transfert thermique (chaleur) et transfert mécanique (travail). »

En d’autres termes, l’énergie d’entrée est égale à l’énergie de sortie. Le rendement est de 100%, comme le citait Lavoisier dans sa phrase restée célèbre : « Rien ne se perdrien ne se crée : tout se transforme ».

Si vous mettez de l’énergie électrique en entrée d’un moteur, vous aurez de l’énergie mécanique en sortie inférieure à votre énergie d’entrée. En effet, les moteurs ne sont pas parfaits et vont donc dissiper de l’énergie, sous forme de chaleur.

Si jamais nous inventions un moteur parfait, nous aurions donc une égalité entre l’énergie d’entrée et l’énergie de sortie, sans dissipation de chaleur. Mais en aucun cas nous ne pourrons créer de l’énergie supplémentaire.

La deuxième loi est la suivante :

« Toute transformation d’un système thermodynamique s’effectue avec augmentation de l’entropie globale incluant l’entropie du système et du milieu extérieur. On dit alors qu’il y a création d’entropie »

Son énoncé est légèrement plus compliqué. En effet, celui-ci indique que dans un système, l’entropie (ou la désorganisation, le désordre) ne fait qu’augmenter à chaque transformation. Concrètement, c’est la raison pour laquelle mélanger de l’eau chaude et de l’eau froide va donner de l’eau tiède. Cette eau tiède ne se séparera pas d’elle même après coup. Ce principe indique que l’énergie utile décroît systématiquement.

Dans notre cas, cela nous intéresse puisque cela va empêcher le principe du mouvement perpétuel naturel : Le pendule d’une horloge va s’immobiliser et un moteur qui tourne sans énergie va finir par s’arrêter.

Une déresponsabilisation de l’enjeu environnemental

L’énergie libre est aujourd’hui utilisée comme argument en faveur d’une manipulation mondiale. Un des problèmes que cela soulève est l’enjeu écologique qu’il cache.

En effet, face à l’appauvrissement des ressources naturelles de la Terre, liée à notre mode de vie, la réponse serait une machine utopique cachée, qui, quand elle sera révélée, changera la direction que prendra l’Humanité.

Dès lors, cela déresponsabilise totalement l’individu et porte le problème sur la poignée de dirigeants. Et dans cette logique, comment se sentir encore concerné par l’urgence climatique?

Face à l’urgence climatique, plusieurs groupes scientifiques à travers le monde cherchent à récupérer de l’énergie là où elle est présente. Des chercheurs Saoudiens tentent notamment de récolter le rayonnement infra-rouge du soleil, tandis que l’antimatière, ou encore la fusion nucléaire, sont à l’étude afin d’obtenir de nouvelles sources d’énergies. Mais pour ce qui est de l’énergie libre, il vaudrait mieux oublier… 

 

Sources :

Précédent

Les émeutes de Stonewall : à l’origine de la première Pride

Bleu pour les hommes, rose pour les femmes ? Ce ne fut pas toujours le cas !

Suivant

3 réflexions au sujet de “L’énergie libre : la source d’électricité gratuite et infinie ?”

  1. Bonjour je suis du Canada Québec et nous voulons développer l’énergie libre pour maison, transports et autres. Pouvez-vous nous aider dans ce domaine
    Merci
    Daniel Lajoie 438 494 4596

    Répondre
    • Vous avez lu l’article ? Il explique que l’énergie libre est complètement « bullshit » et vous demandez au site de vous aider à développer ce système ? 😂😂😂

      Répondre

Laisser un commentaire