Site icon Cultea

En Écosse, un hôtel en forme « d’émoji caca » fait polémique

En Écosse, un hôtel en forme "d’émoji caca" fait polémique

En plein centre-ville d’Edimbourg, en Ecosse, le W Hotel fait scandale. Pourquoi ? Tout simplement car sa silhouette ressemble à l’émoji caca.

Un émoji caca géant en Écosse

A Edimbourg, entre clochers centenaires et flèches en pierre, le W Hotel ne passe pas inaperçu. Il n’a pas encore ouvert ses portes, mais il fait déjà parler. L’hôtel et ses 250 chambres accueilleront du public à partir de 2022. Mais les opposants au projet se sont mobilisés dès que la forme de « crotte » est devenue évidente. Un compte Twitter a même été créé au nom de l’ « hôtel de l’étron doré ».

Le quotidien The Guardian est même plus précis en parlant « d’émoji caca » : « Dévoilant son pic fécal au-dessus de la ligne d’horizon urbaine historique, jurant dans un paysage charmant fait d’élégants clochers et autres flèches, ce gros tas luisant démontre qu’en dépit des mesures de l’Unesco pour protéger le patrimoine mondial, de l’activisme en faveur de la conservation [urbaine] et de longues négociations dans la phase de conception, parfois… la situation devient merdique. »

L’hôtel a d’ores et déjà été élu « pire bâtiment de l’année 2020 » par le compte Twitter Crappy Cheopo Architecture !

Une forme de crotte involontaire

« C’est un bâtiment qui évoque la joie. Il a pour but de célébrer Édimbourg en tant que capitale des festivals l’architecte » se défend l’architecte James Dilley.

Les plans se basaient sur des images de bandeaux haute couture Valentino, dont les rubans de soie flottent au-dessus de la tête des mannequins. Les énormes rouleaux de papier des imprimeries, que le quartier abritait auparavant, feraient aussi partie des inspirations…. Donc rien de fécal !

Mais une fois la ressemblance avec l’émoji faite, il était trop tard. Une pétition demandant l’ajout de deux yeux sur la façade pour parfaire l’émoticône crotte a recueilli plus de 1 400 signatures.

Au-delà de la question esthétique…

Cet hôtel fera partie d’un complexe de 158.000 m2 de boutiques, restaurants, cinémas et appartements de luxe. Il remplacera l’ancienne mégastructure du St James Center, laissé à l’abandon dans les années 1990 suite à la découverte d’amiante.

Néanmoins, était-ce vraiment nécessaire de créer un nouvel hôtel alors qu’il y a déjà une surabondance de ce type d’établissements à Edimbourg ?

Quitter la version mobile