Dominique-Jean Larrey : l’inventeur français de l’ambulance !

Dominique-Jean Larrey : l'inventeur français de l'ambulance ! - Cultea

A Paris ou sur les champs de bataille de Napoléon, Dominique-Jean Larrey s’est largement distingué. Ce chirurgien est une figure historique majeure de l’époque. Révolutionnaire dans sa façon de voir les choses, il a aussi participé à améliorer le quotidien de millions de gens. En effet, ce dernier est l’inventeur de l’ambulance !

Des origines « modestes »

Dominique-Jean nait en 1766 dans une famille de cordonniers, au cœur d’un petit village des Pyrénées. Son père détient d’ailleurs le titre de « maître-artisan ». Malheureusement, son père décède lorsque le jeune homme a seulement 13 ans. Il déménage alors à Toulouse chez son oncle Alexis Larrey. Ce dernier est chirurgien-major, spécialisé notamment dans l’obstétrique. Alexis bénéficie à l’époque d’une influence grandissante dans la ville qui lui permet d’y fonder son premier hôpital militaire.

C’est donc tout naturellement que le jeune Dominique-Jean aspire à son tour à faire médecine. Il réalise alors six années d’apprentissage auprès de son oncle avant d’aller terminer ses études de médecine à l’Hôtel-Dieu de Paris. 

Dominique-Jean Larrey, le bon chirurgien de Napoléon - Le Point

Les premières années du jeune médecin

A 21 ans, il embarque sur une frégate de la Marine royale en tant que chirurgien, en plein milieu de la mer séparant l’Irlande et la Grande-Bretagne. Après un an de service, il revient à Paris où il passe le concours pour devenir aide-major. Il y parvient brillamment. Dominique-Jean est ensuite envoyé sur tous les fronts. Participant à de nombreuses batailles, Larrey se fait remarquer pour sa philosophie. En effet, il considère tout blessé comme un homme nécessitant une attention particulière, qu’il porte le même uniforme que lui ou non. Ainsi, il soigne même les blessés ennemis. Cela lui vaut tour à tour des critiques et des notes d’admiration. Certains gradés n’apprécient pas ce comportement, d’autres en font les louanges. Notamment un certain Napoléon Bonaparte Ce dernier l’emmène sur tous les terrains des campagnes du Premier Empire. Il est fait chirurgien en chef de la Grande Armée !

Ses supérieurs lui reprochent de ponctionner le budget pour soigner des estropiés devenus inutiles au combat. Larrey va jusqu’à dépenser son argent personnel pour soigner des hommes, quitte parfois à ne pas se faire rembourser par l’État… Napoléon l’admire alors d’autant plus que son dévouement exceptionnel envers les soldats a un effet extrêmement positif sur le moral des troupes.

La première ambulance - Cultea

Au-delà de la guerre, Larrey fait avancer la science. En effet, la postérité lui reconnait bien des avancées majeures dans le domaine médical. Il est un pionnier dans la médecine de guerre et la prise en charge en urgence. Larrey réalise des amputations parfaites en très peu de temps. Il est aussi l’un des premiers à pratiquer la mastectomie.

Une invention révolutionnaire : l’ambulance

Sur les champs de bataille, Larrey comprend rapidement que la prise en charge des blessés doit se faire le plus rapidement possible. Il comprend également que ladite prise en charge ne peut pas se faire dans les meilleures conditions en plein milieu des combats. Il imagine alors un système permettant de ramener les blessés aux tentes à l’arrière pour prodiguer des soins dans le calme. Lorsqu’il rejoint l’armée du Rhin en 1792, il décide de mettre en place ce système. Baptisée « ambulance volante », il s’agit d’une charrette fermée et tirée par un ou deux chevaux. A l’intérieur, les soldats sont couchés sur une civière et sont stabilisés pour être conduits à l’hôpital de campagne le plus proche. Là-bas, ils reçoivent des premiers soins sur place, dans la bordure des champs de bataille. Puis ils sont envoyés dans de plus grandes structures.

Larrey est finalement une figure historique très connue. En effet, de par son impact sur la médecine et le monde, ainsi que par l’estime que lui portait Napoléon, l’homme est devenu une véritable icône de l’époque. Admiré par ses pairs comme par les généraux ennemis, de nombreux soldats lui doivent la vie. Aujourd’hui, lorsque vous entendrez passer une ambulance, souvenez-vous de son glorieux inventeur ! Enfin, pour ceux qui souhaiteraient en apprendre plus sur l’œuvre colossale laissée par Larrey, il existe un grand nombre d’ouvrages biographiques lui rendant hommage.

Sources :

  • https://www.cairn.info/revue-bulletin-de-l-institut-pierre-renouvin1-2014-1-page-53.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.