Découvrez « Le Siècle d’or Suédois » et ce qu’il apporta au pays

Découvrez "Le Siècle d’or Suédois" et ce qu'il apporta au pays

Le Siècle d’or Suédois est la période de rayonnement politique, diplomatique, économique et militaire de la Suède. Elle eut lieu du XVIIe au XVIIIe siècle.

« Dans le monde entier, aucun roi aujourd’hui ne l’égale […] Il mérite à bon droit parmi nous le nom de Gustave Adolphe le Grand et le Sage, père de la patrie que nul n’a surpassé parmi nos souverains ; cela n’est pas su de nous seulement, mais les nations étrangères elles-mêmes, amies ou ennemies, doivent en témoigner »

C’est une phrase qu’on attribue à Alex Oxenstierna, le chancelier du roi Gustave II Adolphe de 1611 à 1632. Gustave II Adolphe était le roi de suède. Celui à qui on attribue le début du siècle d’or suédois.

les origines du Siècle d’or Suédois

En plus du territoire qui constitue aujourd’hui la Suède, la Finlande, l’Estonie, la Lettonie, certaines parties de la Russie et de l’Allemagne appartenaient à l’époque à ce royaume.

Expansion et déclin territorial de la Suède de 1580 à 1815

Depuis 1419 Stockholm est proclamée capitale de la Suède pendant l’union de Kalmar. Gustave Vasa (1523-1560), considéré comme le Libérateur de la Suède, passe pour être le fondateur de la monarchie suédoise moderne. Sous son règne, la couronne se renforce et l’administration se développe. Il convoqua le Riksdag en 1544 et fit reconnaître l’hérédité de la couronne dans la famille des vasa.

Gustave Vasa (1523-1560)

La grande révolution de ce règne, c’est l’introduction du protestantisme en Suède. La rupture avec Rome est consommée en 1524. La Suède fait désormais partie de l’Europe protestante.

En 1542, Vasa inaugure le premier traité franco-suédois, prémices de deux siècles d’intenses relations diplomatiques entre les deux royaumes. La suède entre alors officiellement dans la grande politique européenne.

L’apogée du Siècle d’or Suédois

Dans l’historiographie suédoise, le XVII siècle est connu sous le nom de Stormaktstiden. Il est « le temps de la grande puissance ». Le début de l’âge d’or suédois commence avec la paix de Stolbova, signée le 27 février 1617.

C’est un traité qui mit fin à la guerre d’Ingrie (1610-1617) entre la Suède et la Russie. Après l’échec du Siège de Pskov par les Suédois, ce traité leur permet d’acquérir l’Ingrie. Et en 1621, la prise de Riga donne à la Suède le contrôle du principal port de la Baltique oriental .

Les DUCATS du roi GUSTAVE II ADOLPHE VASA de Suède

lle prend aussi possession de riches provinces de Livonie. Cette position permet au suédois de de participer à la guerre de Trente Ans et de s’affirmer comme une puissance européenne.

La fin de l’âge d’or suédois

La fin de l’âge d’or suédois est provoquée par la défaite de Charles XII à Poltava, le 8 juillet 1709.

le 30 août 1721 est signé Traité de Nystad. Ce traité mit fin à la Grande Guerre du Nord et signa la cession du duché d’Estonie, de la Livonie et de l’Ingrie, ainsi que d’une grande partie de la Carélie à la Russie.

La passation de pouvoir se fit donc entre Frédéric Ier de Suède et le Tsar Pierre Ier de Russie. Elle marque l’avènement de la Russie comme puissance européenne et le déclin de la Suède.

La Suède est devenue un acteur majeur en Europe, entre le XVIIe et le XVIIIe. Différents souverains ont su imposer leur force aux autres puissances, notamment militairement.

On peut retenir deux dates principales pour marquer la période du « siècle d’or suédois ». A savoir 1611 pour le début, au moment ou Gustave Adolphe prend le pouvoir. Et 1721 marque la fin. La Suède va ainsi bouleverser la géopolitique d’une Europe, qui voyait plusieurs puissances tenter d’imposer leur domination.

House_of_Vasa

Conclusion

Le royaume suédois représentait peu de choses face aux puissances montantes comme la Russie ou la Prusse. Si bien que chaque engagement militaire suédois se solda par un cuisant échec. Toutefois, ces échecs répétés mirent près d’un siècle avant d’être acceptés.

la Suède, après deux guerres désastreuses contre la Russie en 1788 et en 1809, perdit le grand duché de Finlande. Dès lors, la Russie menaçait le royaume nordique d’absorption. L’adoption de Bernadotte comme héritier de Suède permit de sauver le royaume d’une annexion russe pure et simple.

Il faudra attendre la chute de Napoléon pour voir la Suède renoncer définitivement à ses rêves d’expansions. En effet, Bernadotte s’engagea dans la coalition antinapoléonienne et s’empara de la Norvège qui soutenait l’Empereur. Au Congrès de Vienne, Bernadotte put conserver l’héritage du Royaume de Suède. Dès lors, la Suède opta pour une politique neutraliste qu’elle continue encore aujourd’hui de cultiver. 

 

Sources : 

One Reply to “Découvrez « Le Siècle d’or Suédois » et ce qu’il apporta au pays”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *