« Shaman King » : des nouvelles de l’anime sur Netflix !

| | , ,

Shōnen relativement peu connu chez nous, Shaman King se révèle avoir une vraie communauté d’Otaku derrière lui. Malgré une première série d’animation diffusée en France sur Jetix à l’époque, la série n’avait pas eu droit à une adaptation digne de ce nom. Plus de quinze ans après, TV Tokyo entend corriger le tir avec une nouvelle série !

Shaman King est un bon Shōnen et même de manière générale un bon manga. Bien que contemporain de Bleach et Naruto, il n’a pas vraiment joui de la même notoriété. En France, le manga n’avait même pas eu droit à une vraie fin. En effet, en 2004 l’éditeur arrête la série faute de popularité. Son mangaka, Hiroyuki Takei, doit alors pondre une conclusion bâclée dans l’urgence. La vraie conclusion vient en 2008 avec une nouvelle publication, seulement au Japon. Ce n’est qu’en 2020 que cette conclusion nous parvient en France. Ce long chemin de croix se retrouve également du côté de l’adaptation en anime…

Que raconte Shaman King ?

Manta est un collégien tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Mais un jour, alors qu’il traverse un cimetière qui lui sert de raccourci, il rencontre Yoh. Ce dernier est un shaman ayant la capacité de voir des fantômes, voire même de fusionner avec eux pour utiliser leurs capacités. Yoh est accompagné d’Amidamaru. Il s’agit de l’esprit d’un célèbre samouraï ayant vécu il y a 600 ans. Son ambition est de devenir un jour Shaman King, le shaman possédant le fantôme ultime. Un titre qu’il n’est pas le seul à convoiter… Pour obtenir ce titre, il devra emporter le Shaman Fight !

Shaman King : pourquoi un reboot de l'anime en 2021 ? Nouveau teaser

L’impérialisme 4kids

4kids Entertainment est une boîte de production de films et séries basée aux États-Unis. L’entreprise est particulièrement connue en Occident pour la mainmise qu’elle a exercé au début des années 2000 sur l’import d’anime japonais. La particularité étant que cette entreprise était un peu trop « interventionniste ».

La société a par exemple obtenu les droits de diffusions et de modification sur Pokémon, Yu-Gi-Oh ! mais également Shaman King. Globalement, 4kids censurait tout ce qui ne lui plaisait pas ou ne sonnait pas assez « occidental ». Ainsi, l’intégralité des pistes sonores des épisodes était remaniée aux USA. On ne parle seulement de doublages mais bien des musiques, des bruitages ainsi que les textes d’origine. De plus, des cuts aléatoires ont été réalisés afin de « re-dynamiser » les contenus.

Enfin, il n’était pas rare que 4kids redessinent eux-mêmes (mal) des scènes où par exemple des personnages étaient dénudés ou dans des situations jugées gênantes pour un public américain… Yu-Gi-Oh ! en a beaucoup souffert, perdant notamment en crédibilité et en maturité. C’est également le cas pour Shaman King, qui a gagné en humour douteux et infantile, perdant beaucoup de sens au passage…

Bridge studio et Netflix

Cette fois-ci, pas d’intermédiaire bizarre ! La diffusion hors du Japon est confiée à Netflix. De plus, TV Tokyo a recruté des professionnels de l’animation. C’est en effet Bridge studio qui a hérité du dossier. Cette entreprise fût fondée en 2007 par des anciens du géant Sunrise, notamment l’équipe en charge de l’anime Sergent Keroro.

L’équipe compte plusieurs projets majeurs à son actif, notamment les dernières saisons de Fairy Tail ou encore l’adaptation de Yu-Gi-Oh Sevens. La diffusion de la série commencera donc le 1er avril sur les petits écrans du Japon. Sa disponibilité en streaming chez nous devrait arriver courant 2021.

Bien triste destin que celui du premier anime Shaman King. Ce dernier peut toujours être (re)vu sur la plateforme ADN tandis que le manga est publié chez Kana. On ne peut que souhaiter le meilleur pour cette nouvelle adaptation qui, elle, transpire le respect pour son matériau de base. 

Précédent

« Pokémon » : Un concert virtuel impressionnant avec Post Malone !

« Blade » : Mahershala Ali peut-il surpasser Wesley Snipes ?

Suivant

1 réflexion au sujet de « « Shaman King » : des nouvelles de l’anime sur Netflix ! »

Laisser un commentaire