Site icon Cultea

Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ? - Cultea

Tous les 2 février, c’est la Chandeleur. La fête des chandelles, autrement dit, de la lumière. Et ce jour, la tradition, c’est de manger des crêpes !

Chaque année, la Chandeleur est célébrée le 2 février, soit 40 jours après Noël. Dans la tradition chrétienne, c’est le jour de la présentation de Jésus au Temple à Jérusalem. Marie et Joseph, en effectuant ce geste pour le nourrisson, perpétuent une coutume hébraïque. En effet, à l’époque, on célébrait aussi la Purification de la Vierge Marie, les « relevailles » de la mère suite à son accouchement.

Mais comme de nombreuses fêtes religieuses, il s’agit d’une ancienne fête païenne récupérée par le pape Gélase 1er. Il décida d’organiser les 2 février une procession avec des chandelles. La première eut lieu en 472. La légende raconte qu’il faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui venaient à Rome.

Pourquoi des crêpes ?

Au moment de la diffusion du christianisme dans l’Empire romain, les fêtes païennes sont encore suivies. La Chandeleur remplace ainsi les Lupercales, fêtes en l’honneur de Lupercus – dieu de la fécondité – qui se déroulaient autour du 15 février. À l’origine, la Chandeleur marque aussi le moment où les jours commencent à s’allonger. On fête donc le retour à la lumière en marchant aux flambeaux, puis en disposant des chandelles dans sa maison.

Dès les Lupercales, on mangeait des galettes de céréales pour invoquer le retour du soleil. Rondes et jaunes, galettes et crêpes ressemblent au disque solaire. Puis, quand la Chandeleur est instaurée, le pape Gélase 1er fait distribuer des galettes, car elles sont faciles à réaliser. Autre raison, on utilisait les excédents de farine de la récolte de l’année précédente pour confectionner les crêpes.

Le jour de la marmotte

Plusieurs traditions sont associées à la Chandeleur, comme celle de faire sauter la première crêpe de la main droite en tenant un Louis d’or dans la main gauche. Certains dans le Sud-Ouest mettent même la première crêpe en haut d’une armoire pour assurer bonheur et prospérité au foyer toute l’année.

Aux États-Unis et au Canada, le jour de la marmotte, le Groundhog Day, concurrence la Chandeleur. On doit se tenir devant le terrier d’une marmotte et attendre patiemment.

Si l’animal sort et ne voit pas son ombre à cause des nuages, l’hiver s’achèvera bientôt. Si le temps est lumineux, la marmotte retournera dans sa tanière et on reprendra pour six semaines d’hiver.

Alors, le 2 février plutôt crêpes ou marmotte ?

 

Sources :

Quitter la version mobile