Site icon Cultea

Les soldes : qui les a inventés et pourquoi ?

Les soldes : qui les a inventés et pourquoi ? - Cultea

En France, les soldes se déroulent à deux périodes différentes de l’année. La première a lieu en hiver, et la seconde à la veille de l’été. Les soldes d’hiver débutent le second mercredi de janvier, tandis que les soldes d’été débutent le troisième mercredi de juin. Tout cela permet aux acheteurs de faire des économies sur les collections encore en boutique. Qui a inventé les soldes ? Dans quel pays ? Et quand ? C’est cette histoire que nous allons vous raconter. 

L’invention des soldes

Les soldes apparaissent avec les premiers Grands Magasins. Mais pas dans n’importe quelle ville. C’est à Paris que les soldes naissent. En effet, vers 1830, ce serait Simon Mannoury, le fondateur du magasin Le Petit Saint-Thomas (devenu ensuite le Bon Marché) qui aurait créé cette idée de promotions sur les invendus. Cependant, ce n’est pas encore officiel. On solde un peu toute l’année au fond des rayons.

C’est un autre Grand Magasin parisien qui officialise les soldes. Le fondateur du Printemps, Jules Jaluzot, instaure une période bien précise de soldes dans son magasin. En effet, dès janvier 1866, on retrouve des articles de journaux qui parlent de cette période dans le magasin du Printemps.

Voici une maison qui opère vraiment d’une façon bien originale. Tout le monde sait qu’à la fin de chaque saison, il y a dans tous les grands magasins une certaine quantité de marchandises défraîchies plus ou moins, […] L’usage est d’écouler ces marchandises du mieux qu’on peut, […].

Ce n’est pas là ce que font les propriétaires du « Printemps ». Ils vous disent bien simplement : le 15 janvier prochain nous allons mettre en vente tous nos soldes de nouveauté de la saison d’hiver, toutes nos étoffes fatiguées ou défraîchies depuis l’ouverture de nos magasins, et nous ferons chaque année ainsi périodiquement. Avec cette manière d’opérer, nous ne gardons jamais de marchandises anciennes.

Article paru dans « La Vie parisienne » datant du 13 janvier 1866, consulté sur Gallica.

En instaurant cette période de soldes de manière périodique, Jules Jaluzot avait compris que l’engouement pour son magasin n’en serait que plus grand. Bien entendu, les autres Grands Magasins parisiens, dont certains existent encore aujourd’hui, suivent l’idée de Jules Jaluzot, à l’instar du Bon Marché, du BHV ou encore des Galeries Lafayette.

Aujourd’hui encore, les clients des Grands Magasins parisiens attendent impatiemment les périodes de soldes.

Couverture du catalogue des Soldes au Printemps Haussmann en 1897.

D’où vient le terme « solde » ?

Les soldes sont donc nés avec le concept du Grand Magasin. En effet, ces magasins promettaient l’entrée libre, des prix fixes, mais aussi bas. Dès le milieu du XIXe siècle, les périodes de promotions sont très populaires. On utilise d’ailleurs déjà le mot « solde », mais au singulier.

Cette utilisation du terme correspond au « solde de marchandises ». Les marchandises invendues à la fin de la saison font partie du solde. On vend alors ce solde au rabais. On utilise dès lors le mot « solde » pour désigner ces promotions de fin de saison. C’est au début du XXe siècle, avec les premières lois encadrant les ventes de solde, qu’est officiellement apparu le terme au pluriel. En effet, on dira dès lors « les soldes ».

De plus, le terme « solde » est à utiliser au masculin. En effet, c’est le solde qui est en vente, la solde étant la paie attribuée aux soldats.

Soldes et réglementation

Depuis 1906, des réglementations encadrent la pratique des soldes. Les premières lois définissaient ce qui pouvait être proposé en solde, mais indiquaient aussi une période donnée pour les pratiquer.

Par ailleurs, avec ce grand engouement, certains commerçants n’hésitent pas à profiter de cette période pour vendre avec de faux rabais, ou même des articles fabriqués en mauvaise qualité uniquement pour cette période. Néanmoins, depuis 1996, une loi sur l’éthique du commerçant existe. Cela implique qu’ils ne puissent vendre que des articles présents en boutique au moins un mois avant la période de soldes.

La durée des soldes est aussi définie par des lois. Ils duraient auparavant 6 semaines. Cependant, depuis 2018 et la loi « Pacte », leur durée est désormais limitée à 4 semaines.

Dans le reste du monde, il existe aussi de nombreuses périodes de rabais, à l’instar du Black Friday américain ou du Boxing Day britannique. Aujourd’hui, les commerçants font des périodes de promotion à diverses périodes de l’année, en plus des soldes. Elles ne portent pas ce nom réglementé mais se nomment plutôt « ventes privées » et sont réservées aux clients qui possèdent des cartes de fidélité ou abonnements. Il n’en résulte pas moins que ces périodes sont de plus en plus décriées par les consommateurs, en raison de la prise de conscience écologique

Soldes : ruée dans les magasins, 15 janvier 2000 – INA

 

Sources :

The following two tabs change content below.

Charlotte Yankovitch

Guide conférencière diplômée, spécialisée en Histoire de l'art et passionnée de mode. Ma passion pour l'écriture ma guidée jusqu'à Cultea!
Quitter la version mobile