Site icon Cultea

D’où vient le coktail Molotov et quand a-t-il fait sa première apparition ?

Non, on ne vous parle pas de cette boisson alcoolisée composée de bière, de vodka et de grenadine. Utilisé et propulsé durant la Seconde Guerre mondiale, le cocktail Molotov est une arme artisanale contenue dans une bouteille en verre. Elle est composée d’essence, d’alcool et d’autres ingrédients tout aussi inflammables. Revenons sur l’origine de sa création. 

Son origine

Contexte historique

Son histoire commence en 1939, en plein milieu d’une guerre opposant la Finlande et l’empire Soviétique, connue sous le nom de la guerre d’Hiver. Les deux nations se disputèrent la propriété de la ville de Leningrad, aujourd’hui Saint-Pétersbourg. L’URSS voulut en faire une zone tampon afin de la protéger d’une possible attaque de l’Allemagne nazie, mais en vain. 

Les Soviétiques décidèrent donc d’envahir la Finlande. Ceci donna lieu à son exclusion de la Société des Nations le 14 décembre 1939. Cette bataille dura du 30 novembre 1939 au 13 mars 1940. Elle fut terminée avec la signature du traité de Moscou, qui imposa à la Finlande de donner une partie de son territoire au vainqueur.

La première utilisation du Cocktail Molotov

L’ancêtre du Cocktail Molotov fut utilisé par les Finlandais pour barrer la vue aux tanks ennemis. Les Finlandais l’ont ainsi utilisé pour détruire ces engins de guerre. Les équipes à la frontière introduisaient des pierres pour que le verre puisse se briser correctement et mieux propager ces flammes. Ce cocktail fut utilisé car la Finlande avait une capacité mineure face au pays qui était considéré à l’époque comme la plus grande armée du monde. 

Ainsi, par titre de comparaison, l’URSS détenait près de 6 000 tanks alors que le pays scandinave n’en dénombrait pas plus de 32. La guerre était donc perdue d’avance. C’est dans ce contexte complexe que cette arme s’est alors développée. 

Un soldat Finlandais avec un cocktail Molotov attaché à sa ceinture

Cocktail « Molotov » : pourquoi ce nom ?

Les Russes ayant du mal à avancer, décidèrent d’envoyer des avions pour bombarder le pays. Pourtant, le ministre des Affaires étrangères russe de l’époque Viatcheslav Molotov avait déclaré que les avions envoyaient des rations alimentaires aux civils Finlandais ! En réponse à cette fausse déclaration, ils décidèrent de nommer le cocktail après lui… Donnant naissance au cocktail Molotov. 

Il permit ainsi la destruction de 3 000 tanks du côté ennemi. On compte une production de 500 000 cocktails pendant la guerre. Un bon moyen de nommer l’ancien politicien. Ironiquement, le Molotov sera grandement utilisé par l’armée soviétique ainsi que par les résistants soviétiques, notamment lors de soulèvements de Paris, de Varsovie et autres… 

Aujourd’hui le cocktail Molotov est beaucoup utilisé à travers le monde lors des manifestations, notamment contre les forces de l’ordre. Cela est souvent le fait de groupes comme les anti-fa ou les blackblocs, mais c’est également utilisé par des civils lambda en cas d’insurrection ou de résistance… 

Sources : 

Quitter la version mobile