Lidia Poët : l’histoire vraie derrière « Lidia fait sa loi » sur Netflix

Lidia Poët : l'histoire vraie derrière "Lidia fait sa loi" sur Netflix

Lidia fait sa loi est une des nombreuses séries à succès de Netflix. Avec une première saison qui se termine sur une hésitation de la part de la protagoniste, la saison 2 est très attendue par les fans. Cependant, saviez-vous qu’une histoire vraie inspire la série ?

Lidia Poët, une femme qui combat pour ses droits

Dans la série, Lidia est une femme brillante, intelligente et qui se bat pour se faire une place dans le monde masculin de la justice. La série débute lors de sa révocation du barreau de Turin. La raison invoquée étant sa condition de femme. Eh oui, les femmes ayant des menstruations ne peuvent apparemment pas garder leur sang-froid. C’est l’argument préféré de la plupart de ceux qui veulent les empêcher d’exercer un métier « d’homme ». Dans la première saison, Lidia assiste alors son frère avocat dans des affaires, tout en préparant l’appel de sa révocation.

Dans la réalité, Lidia Poët n’était pas très différente. Déjà, elle se nomme bien Lidia Poët. Elle sort diplômée de l’université de Turin en 1881 avec une thèse sur le statut de la femme dans la société et le droit de vote des femmes. En 1883, son inscription en tant qu’avocate au barreau de Turin est acceptée. Cependant, la même année, on la révoque pour des questions biologiques et juridiques. En bref, une femme n’a pas les mêmes droits qu’un homme. En plus de ça, elle est menstruée. Mais c’est aussi parce que la présence d’une femme pourrait distraire le tribunal !

Toutes ces raisons, choquantes aujourd’hui, poussent Lidia dans son combat pour le droit des femmes. En effet, elle souhaite devenir avocate, mais aussi aider les autres femmes et les personnes marginalisées.

Les victoires de Lidia Poët

Malgré l’interdiction d’être avocate, Lidia peut exercer le droit. Comme dans la série, elle assiste alors son frère Enrico sur de nombreuses affaires. Elle participe aussi au congrès international pénitentiaire. Elle y officie d’ailleurs en tant que vice-présidente de la section droit. Lors de la Première Guerre mondiale, elle devient infirmière pour la Croix-Rouge.

Finalement, la victoire de Lidia intervient à la fin de la guerre. En effet, en Italie en 1919, on prononce la loi Sacchi, permettant aux femmes d’accéder à la fonction publique en dehors de la magistrature, la politique et l’armée. Dès 1920, à 65 ans, Lidia devient alors la première femme avocate d’Italie. Son combat est gagné. 

Cependant, ce n’est pas son dernier combat. En effet, elle s’engage d’autant plus pour le vote des femmes dès 1922 en devenant présidente du comité pro-vote. C’est un droit obtenu partiellement dès 1925 pour les élections locales, puis en 1945 pour toutes les élections. 

Lidia Poët meurt en 1949, à l’âge de 94 ans, victorieuse de nombreux combats pour les droits des femmes. Elle ne s’est jamais mariée et n’a pas eu d’enfant.

La nouvelle série Netflix Lidia fait sa loi n’est donc pas si loin de la réalité. Il y a nécessairement une part de romance dans la série. Cependant, elle nous donne une bonne idée du personnage que devait être Lidia Poët. Alors, n’hésitez pas à regarder cette série aux accents féministes qui fait un bien fou.

Lidia fait sa loi – Bande annonce VO

Casting : 

  • Matilda de Angelis : Lidia Poët
  • Dario Aita : Andrea
  • Pier Luigi Pasino : Enrico Poët
  • Sara Lazzaro : Teresa Barberis
  • Eduardo Scarpetta : Jacopop Barberis
  • Nicolo Pasetti : Louis

 

Sources :

2 Replies to “Lidia Poët : l’histoire vraie derrière « Lidia fait sa loi » sur Netflix

  1. Vraiment très bon étant moi même père de 4 femmes merveilleuses qui ont caractère qui œuvrent dans le domaine de la santé,une qui travaille dans des réserves Autochtones ou la misère humaine est au quotidien nous sommes vraiment fiers de nos filles elles ont suivi les traces que Mme Poet à tracer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *