La position du cheval sur une statue équestre explique-t-elle la mort du cavalier ?

| | ,

Aux quatre coins du monde, il n’est pas rare de tomber sur une statue équestre. Que ce soit à Londres, à Lisbonne ou à St Pétersbourg, on peut trouver des statues des personnages montés sur des chevaux. Et selon une légende urbaine, la position du cheval sur une statue équestre expliquerait la mort du cavalier…

Avant toute chose, il semble nécessaire d’apporter quelques précisions sur ces statues. Dans un premier temps, on représente presque systématiquement des guerriers conquérants, des monarques, ou des héros… Ensuite, on n’utilise que rarement la pierre pour réaliser de telles œuvres. En effet, on trouve majoritairement des statues en bronze, bien que mettre au point un statue dans ce matériau soit aussi très difficile.

Statue équestre : une légende urbaine assez tenace

Selon la légende, la manière dont est positionné le cheval donnerait une indication sur les conditions de la mort du cavalier. Certains croient en cette légende dur comme fer, mais malheureusement, beaucoup de statues équestres la contredisent totalement. De plus, aucune source ne permet de confirmer cette hypothèse. Voici tout de même les explications qu’elle donne :

  • Si le cheval lève ses deux jambes avant, le cavalier aurait perdu la vie au combat.
  • Lorsque l’animal ne lève que sa jambe avant droite, on aurait tué son cavalier hors du champ de bataille, ou ses adversaires l’auraient assassiné.
  • Quand le cheval ne lève que sa jambe avant gauche, le héros aurait succombé à ses blessures au combat.
  • Enfin, si l’animal a ses quatre membres par terre, le cavalier serait mort naturellement.

Testons cette légende urbaine !

Pour tester cette hypothèse, on a choisi d’utiliser les statues équestres de deux rois français bien connus : Charlemagne et Louis XIV.

Statue équestre de Charlemagne
Statue équestre de Charlemagne, par Agostino Cornacchini, dans la basilique Saint-Pierre du Vatican.

Sur cette statue, on remarque que le cheval du roi des Francs lève sa patte avant gauche. Cela signifierait donc que Charlemagne aurait perdu la vie suite à des blessures au combat. Et pourtant, ce n’est certainement pas le cas.

Bien qu’on ne soit pas sûrs de la cause de sa mort, on pense tout de même qu’il aurait succombé à une affection aiguë, sans doute une pneumonie. On est donc loin de la blessure sur un champ de bataille…

Statue équestre de Louis XIV
Statue équestre de Louis XIV sous les traits de Marcus Curtius, par Le Bernin et François Girardon, dans l’orangerie du château de Versailles.

Sur cette statue, Louis XIV chevauche un cheval qui a ses deux membres avant levés. D’après la légende, le roi aurait donc dû mourir au combat. Encore une fois, ce n’est pas le cas, puisque le roi soleil est mort d’une gangrène sénile dans son château à Versailles, après un règne éminemment long.

Bien évidemment, ces deux exemples ne sont qu’une infime partie des statues équestres qui contredisent la légende urbaine. La prochaine fois que vous passez à côté d’un tel monument, faites donc le test pour voir si vous aurez plus de chance que nous !

 

Sources

The following two tabs change content below.

Lauren Puma

Etudiante en Master Culture, patrimoine et médiation, je m'intéresse de très près à l'histoire ainsi qu'à culture pop, particulièrement à Marvel et Star Wars. Passionnée d'anglais depuis toujours, j'ai un goût prononcé pour les contenus dans cette langue ainsi que les pays où elle est parlée.
Précédent

Disney+ juillet 2021 : 4 nouveautés à ne pas manquer sur la plateforme !

« One Night Of Queen » arrive en France pour une vaste tournée 2021

Suivant

Laisser un commentaire